Table de restaurant avec des aliments

Neutralise le norovirus, responsable des intoxications alimentaires, qui se transmet par voie humaine

On a prouvé que les principes actifs de la technologie Streamer décomposent et neutralisent le norovirus, responsable des intoxications alimentaires. De plus, cette fois, on a constaté que l'utilisation de deux unités Streamer doublait le taux de neutralisation.

Professeur Shigeru Kyuwa

Superviseur
Professeur Shigeru Kyuwa

Doctorat en (Agriculture)
Faculté des sciences biomédicales,
École supérieure d'agriculture et de sciences de la vie,
Université de Tokyo

Démonstration de l'effet de suppression du norovirus

Organisme chargé des essais

Faculté des sciences biomédicales, École Supérieure d'Agriculture et de Sciences de la vie, Université de Tokyo

Méthode des essais

Utilisation du norovirus murin [Mouse norovirus] (1) Virus appartenant à au genre Calicivirus Norovirus (virus à ARN simple brin, polarité positive, sans coiffe). (2) Un virus apparenté qui appartient au même genre tel que le norovirus humain et peut être utilisé en substitution du norovirus humain. (3) Se multiplie dans les cellules RAW264 de la lignée de macrophages tumoraux murins. Le variant MNV-S7 (Consentement de la banque génomique n AB435515, Toya etc.) utilisé dans cette expérimentation a été étendu avec les cellules RAW264 susmentionnées (acquises auprès de la Banque cellulaire RIKEN BRC). La solution de culture employée était la D-MEM/Ham's F-12 (contenant du rouge de phénol, l’HEPES, le sodium pyruvate). Le titre viral a été déterminé à l'aide de la méthode TDIDT50 avec une plaque à 96 puits.

Streamer : comparaison du taux de neutralisation de l’O157 avec une et deux unités Streamer

Le taux de survie du norovirus après 4 heures d’irradiation par le Streamer a été de 0,6 % avec deux unités en fonctionnement comparé à 1,3 % avec une unité seulement, ce qui confirme la quasi duplication du taux de neutralisation.

* Les résultats sont issus de la démonstration du seul dispositif de refoulement du Streamer de Daikin dans une condition expérimentale.

Faites attention au norovirus en hiver !

Les intoxications alimentaires bactériennes sont plus fréquentes en été, lorsque les champignons se multiplient plus facilement, mais en hiver les intoxications virales augmentent car les virus préfèrent les basses températures et les milieux secs. Une majorité écrasante de ces intoxications alimentaires virales sont causées par le norovirus. Le norovirus est extrêmement infectieux et se propage souvent à vive allure, ce qui fait que les épidémies et les cas sont plus nombreux qu'en été.