Que faut-il prendre en compte lors de la sélection d'une pompe à chaleur pour un bâtiment résidentiel  ?

Que faut-il prendre en compte lors de la sélection d'une pompe à chaleur pour un bâtiment résidentiel  ?

Avec la société de plus en plus consciente des problèmes environnementaux associés aux solutions de chauffage, l'impact positif du remplacement des technologies de chauffage traditionnelles par des pompes à chaleur est considéré comme un pas dans la bonne direction.

Selon l'association européenne des pompes à chaleur (EPHA), le secteur du chauffage et du rafraîchissement sont responsables de 51 % de la demande énergétique finale en Europe, et de 27 % de ses émissions de CO2 (https://bit.ly/3NFGk0r). Ceci signifie qu'il est quasiment impossible d'envisager une minimisation de notre impact environnemental sans décarbonisation du chauffage et du rafraîchissement.

Ces dernières années, les pompes à chaleur ont gagné en importance dans la décarbonisation du secteur de la construction. Les pompes à chaleur peuvent générer chauffage et rafraîchissement et produire de l'eau chaude, et sont adaptées aux espaces commerciaux et aux bâtiments résidentiels, aussi bien maisons monofamiliales que multifamiliales. Elles peuvent être utilisées dans les nouvelles constructions et les projets de rénovation.

Ceci est particulièrement important dans la mesure où dans la plupart des constructions urbaines, les systèmes de chauffage mettent en œuvre des chaudières à combustible fossile utilisant le gaz naturel et le fioul. Ceci signifie que le chauffage et la production d'eau chaude sont responsables d'un important pourcentage des émissions totales de gaz à effet de serre de nos villes. Si l'on privilégie les pompes à chaleur aux systèmes de chauffage traditionnels, cette tendance devrait progressivement changer.

Satisfaction des besoins du bâtiment avec amélioration de l'efficacité énergétique

Qu'il s'agisse d'une nouvelle construction ou d'une rénovation, les bâtiments résidentiels ont besoin d'un système qui assure le confort des occupants en générant du chauffage ou du rafraîchissement en fonction de la saison ainsi qu'en produisant de l'eau chaude sanitaire, tout en étant écologiques et éco-énergétiques. Le système doit également :

· avoir une puissance adaptée à la taille de la construction ;

· satisfaire les contraintes en matière d'encombrement qu'un petit bâtiment résidentiel peut présenter ;

· s'adapter facilement aux demandes réelles du bâtiment à différents moments du jour ou de l'année.

Faibles émissions combinées de CO2

Pour assurer qu'un système a un impact maximum sur la décarbonisation du chauffage et du rafraîchissement dans nos habitations, il est très important de choisir une pompe à chaleur aussi éco-énergétique que possible et fonctionnant avec un réfrigérant à faible potentiel de réchauffement planétaire (RPR). Ceci signifie que le système peut garantir de faibles émissions indirectes de CO2 via une faible consommation d'énergie et l'utilisation d'un réfrigérant à faible PRP.

La solution est une nouvelle génération de pompes à chaleur fonctionnant avec le réfrigérant R-32. Ce réfrigérant transfère la chaleur de façon très efficace et peut fortement réduire la consommation d'électricité par rapport aux réfrigérants traditionnels. Le taux d'efficacité énergétique saisonnière (SEER) des unités fonctionnant avec le réfrigérant R-32 est supérieur à celui des réfrigérants traditionnels (R-410A), avec un pic de consommation d'énergie inférieur.

Le R-32 bénéficie également d'un potentiel nul d'appauvrissement de la couche d'ozone (PACO) et son PRP est de 675. Le R-32 peut également réduire le volume de charge de 30 % par rapport aux réfrigérants traditionnels, tels que le R-410A. Le résultat : jusqu'à 76 % de réduction des émissions de CO2 par rapport à la technologie traditionnelle fonctionnant avec le R-410A, par exemple.

Le régénération est également un autre aspect important. Le R-32 n'étant pas un mélange de réfrigérants, il peut être facilement régénéré, par exemple pendant les opérations de maintenance, avant d'être réutilisé. Cette solution est ainsi encore plus écologique.

Sur le toit du site CI Factory se trouvent non seulement le réseau de panneaux photovoltaïques mentionné ci-avant, mais aussi quatre groupes d’eau glacée à refroidissement par air Daikin spécialement conçus pour les bâtiments verts. Chacun d’eux présente une puissance de 820 kW en cascade, ce qui est suffisant pour la climatisation efficace des sites logistiques et de production. © DAIKIN

Encombrement compact

L'encombrement est un autre facteur à prendre en compte. Les petits bâtiments résidentiels peuvent généralement uniquement dédier un espace très réduit aux équipements de CVCA, notamment si le projet est un projet de construction. Il est par conséquent important de choisir une pompe à chaleur qui puisse offrir toute la puissance et l'efficacité énergétique nécessaires tout en maintenant un encombrement aussi compact que possible.

Nouveau groupe d’eau glacée R-32 faible puissance commandé par Inverter

La nouvelle série de pompes à chaleur et groupes d'eau glacée faible puissance à Inverter fonctionnant avec le réfrigérant R-32 peut s'avérer un choix particulièrement judicieux pour optimiser le caractère éco-énergétique de petites constructions résidentielles, telles que des habitations mono- ou multifamiliales.

La série de groupes d'eau glacée R-32 faible puissance à Inverter est une gamme d'unités à compresseurs scroll refroidis par air qui assurent le chauffage ou le rafraîchissement en fonction des besoins saisonniers, ainsi que la production d'une eau chaude sanitaire jusqu'à une température de 60 °C. Cette gamme peut couvrir des puissances de 16 kW à 90 kW avec un encombrement extrêmement compact. La version pompe à chaleur est adaptée à des températures extérieures comprises entre -20 °C et 35 °C (mode chauffage).

Parmi les remarquables fonctions offertes en standard figurent les compresseurs Scroll à Inverter CC conçus par Daikin, des ventilateurs à Inverter CC haute efficacité avec un mode silencieux sélectionnable, également une conception Daikin, et un kit pompe à chaleur avec des variantes hauteur de refoulement élevée et basse.

Ces composants font du groupe d'eau glacée faible puissance à Inverter une série 100 % Inverter qui s'adapte aux variations de charge pour assurer que le système de chauffage génère exactement ce qui est nécessaire à différents moments de la journée, en améliorant l'efficacité énergétique du système.

Cette série bénéficie également d'une meilleure capacité de connexion Internet via l'Internet des objets (IdO) à une application de configuration mobile dédiée, pour une utilisation aisée.

La série de groupes d'eau glacée R-32 faible puissance est extrêmement fiable, grâce à la grande expérience de Daikin en matière de développement de technologie R-32, laquelle constitue désormais la norme dans le secteur.

La société Daikin focalise ses efforts sur le réfrigérant R-32 depuis 2012, date à laquelle elle a remplacé le R-410a par le R-32 dans la plupart de ses produits de climatisation résidentielle. Depuis cette date, Daikin a honoré son engagement à utiliser ce réfrigérant et a étendu son utilisation aux systèmes de production d’eau glacée.

En 2018, Daikin a innové dans le secteur industriel et le secteur commercial et a marqué l'histoire en introduisant les premiers groupes d'eau glacée fonctionnant avec le réfrigérant R-32, suivis par des unités scroll à refroidissement libre la même année, et la pompe à chaleur R-32 en 2020.

Aujourd'hui, Daikin compte le plus grand nombre d'installations R-32 dans le monde. Cela témoigne de l'expérience et du savoir-faire de Daikin et de la qualité et de la fiabilité de ses produits R-32.

Lire ici la suite de l'article sur notre rôle de pionniers dans le développement de la technologie R-32

Souhaitez-vous en apprendre plus sur le nouveau groupe d'eau glacée R-32 faible puissance commandé par Inverter ? Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-après.

Articles connexes