daikin_inverno21_SITE_1289x870_test0.jpg

Pourquoi le marché des pompes à chaleur se développe dans toute l’Europe ?

Au cours de la dernière décennie, le marché européen des pompes à chaleur a progressé à un rythme soutenu, avec un taux de croissance annuel de 10 % entre 2011 et 2020. Ce taux laisse présager le nombre d’un million de pompes à chaleur installées en 2021, soit une croissance du marché de 39 % par rapport à 20201.

D’ici 2030, Daikin prévoit une véritable accélération du nombre d’installations annuelles de PAC, avec une estimation à 4 millions de PAC posées, soit un taux de croissance annuel de 20 %.

Ce qui signifie qu’1 installation de solution thermique sur 3 concernera une PAC, contre 1 sur 10 en 2020 – donc un taux d’équipement en forte expansion.

S’il s’agit, en effet, d’une prévision en forte hausse, rappelons qu’il s’agit d’un prémisse dans l’objectif ambitieux de décarboner le marché du chauffage en Europe.

Le principal levier de cette croissance concerne bien entendu l’introduction d’une législation plus stricte relative à la construction neuve dans les différents pays européens, comme c’est le cas en France avec la RT 2012 ou encore l’interdiction des chaudières à combustion aux Pays-Bas.

Par ailleurs, au cours de ces dernières années, de nombreuses initiatives ont été lancées, notamment en France, en Allemagne et en Italie afin de promouvoir les pompes à chaleur sur le marché de la rénovation, avec des incitations gouvernementales au niveau national et local. Les nombreuses innovations lancées sur les technologies de PAC ont permis de démocratiser un peu plus cet équipement, et de séduire de plus en plus de consommateurs. Par exemple, l’introduction sur le marché des pompes à chaleur optimisées « haute température »² permet de remplacer aisément des anciennes chaudières à énergie fossile existantes sans nécessiter de modifier les radiateurs existants.

Daikin étant spécialisé dans le développement, la conception et la production de pompes à chaleur, a toujours été pionnier en ce domaine. Nos pompes à chaleur présentent une efficacité énergétique sans égale et fixent un standard sur le marché.

L’année 2020 constitue, sans nul doute, une année déterminante pour le marché des pompes à chaleur. L’introduction du Green Deal Européen3 a été accompagnée d’un engagement ferme à réduire drastiquement les émissions de CO2, poursuivant l’objectif de la neutralité carbone à l’horizon 2050. La décarbonation du secteur du chauffage et du refroidissement, lequel contribue à 40% des émissions de CO24, est largement reconnue comme un élément déterminant pour atteindre cet objectif. Au cours de ces deux dernières années, la population est devenue de plus en plus consciente des effets négatifs du changement climatique et de la nécessité de se mobiliser pour y remédier.

 

 

« Fit for 55 » - Que signifie cette directive ?

Dans sa course à la neutralité carbone, l’Union Européenne a rehaussé son ambition climatique, en s’engageant à réduire ses émissions d’au-moins 55 % d’ici 2030. La directive « Fit for 55 » (« Paré pour 55 % ») s’intègre dans le plan de la Commission Européenne qui vise à mettre en pratique la stratégie de décarbonation pour inscrire l’Europe sur la voie d’une réduction de 55 % des émissions de GES d’ici 20305. Cette directive prône l’adoption d’une politique visant à accroître l’efficacité énergétique en abandonnant définitivement le recours aux énergies fossiles au profit des énergies renouvelables.

L’évolution du marché des pompes à chaleur sera conditionnée par la volonté de décarboner le secteur du chauffage, ce qui génèrera un recours important aux systèmes de chauffage renouvelable et donc à la technologie PAC, à plus court terme. Plusieurs facteurs entrent en jeu :

Les différents facteurs

1. Le facteur climatique

La sensibilisation croissante au réchauffement global a eu pour conséquence d’accélérer la prise de conscience des populations en Europe.

2. Remplacement plus rapide des anciennes chaudières à énergies fossiles

La décarbonation du chauffage passe essentiellement par l’augmentation du taux de remplacement de systèmes existants par des solutions fonctionnant à énergies renouvelables. Doubler ce taux constitue une exigence minimale pour atteindre les objectifs de la directive « Fit for 55 ». On peut estimer une augmentation significative du nombre de systèmes remplacés chaque année ; jusqu’à 11 millions par an d’ici 2030.

3. Programmes incitatifs

Plusieurs pays européens proposent des mesures incitatives auprès des particuliers afin de les encourager à s’équiper de solutions éco-énergétiques telles que la pompe à chaleur, facilitant l’accès des consommateurs à un chauffage durable et efficace. Parfois, ces mesures sont également combinées à des offres de reprise d’anciennes chaudières.

Par exemple :

-          En Italie, le super bonus Eco a connu un énorme succès et a été prolongé jusqu’en 2022.

-          Au Royaume-Uni, le programme d’incitation « Clean Heat Grant » sera mis en place en 2022 pour soutenir les installations de PAC dans les foyers britanniques. En 2024, il est attendu que les chaudières gaz soient interdites dans les nouvelles constructions en Ecosse. Une démarche que devrait suivre le reste du Royaume-Uni en 2025.

-          En France, des mesures d’incitation ont été mises en place il y a plusieurs années déjà. La dernière en date « MaPrimeRenov » lancée en 2020 sera remplacée en 2022 par « FranceRenov ». Ces mesures permettent aux populations (création d’emploi…) et aux professionnels (fabricants, installateurs, délégataires de CEE…) de bénéficier d’une économie en forte croissance.

-          Des initiatives comparables sont en cours de lancement ou de réflexion dans la majorité des autres pays de l’UE.

 

 

4. Disponibilité et état de préparation de la technologie

A l’horizon 2030, les PAC représentent une solution idéale pour l’équipement de logements, générant un effet immédiat sur les émissions de CO2. De plus, il s’agit aujourd’hui de technologies sûres, plus simples et rapides à réaliser, facilitant le choix des consommateurs.

Nous nous attendons également à ce que des technologies alternatives en cours de développement, comme les chaudières 100 % hydrogène ou les chaudières alimentées par biomasse, suscitent un certain intérêt dans certaines régions d’Europe, mais leur installation restera limitée à l’échelle panaeuropéenne. Le chauffage urbain devrait se développer dans certaines régions identifiées, notamment grâce à l’extension des réseaux de chauffage urbain locaux. Mais ce type de système implique souvent des investissements et des travaux d’infrastructure lourds.

Il nous paraît évident, qu’à long terme, différentes solutions de chauffage émergeront en Europe. Le recours aux énergies renouvelables deviendra plus naturel, au travers d’un mix de solutions, dont certaines pourraient être plus prégnantes que d’autres en fonction des pays et des situations géographiques.

 

Daikin Europe est prêt à relever le défi du bilan « zéro carbone »

Accordéon

1. Développement de nouveaux produits

Les pompes à chaleur Daikin sont développées en Europe et pour l’Europe. Elles sont conçues dans notre centre de R&D européen (EDC), crée en 2012. En 2022, nous investirons 140 millions d’Euros dans la construction d’un nouveau centre6, plus vaste que son prédécesseur, lequel permettra un développement plus important et rapide des PAC. 380 salariés y travailleront quotidiennement contre 220 dans le centre actuel.

 

2. Fabrication

Nous disposons de 15 sites de fabrication en Europe, dont 5 sont dédiés à la production de PAC. La production globale s’élève à environ 1,5 millions de PAC en 2021 (couvrant toutes les applications - résidentielles, commerciales ou industrielles). Cela représente une hausse d’environ 170 % mesurée au cours des 4 dernières années. Cette croissance a été atteinte grâce à l’optimisation des installations existantes, à l’augmentation des lignes de production et à l’accroissement de la productivité, sans ajout de nouvelles usines de production. Nos PAC hydroniques sont entièrement produites dans nos usines de l’UE. Leur part dans la production totale de l’UE s’est élevée à plus de 20 % (5% en 2017).

 

 

3. Logistique

Nous disposons d’un réseau de plus de 30 entrepôts qui nous permet de livrer facilement dans toute l’Europe et au-delà. Notre objectif est d’augmenter ce chiffre et de réduire ainsi la distance de livraison jusqu’à nos clients, qu’ils soient installateurs, grossistes ou utilisateurs.

Au fil des ans, nous avons mis en œuvre une démarche de gestion des marchandises et des entrepôts totalement intégrée, dans le cadre de laquelle des stocks ont été retirés des filiales de vente pour être transférés vers une nouvelle structure de distribution plus flexible et mieux pilotable. 

Nous livrons en moyenne 100 000 m3 de marchandises chaque mois à nos clients, ce qui représente 71 000 livraisons par jour. Malgré les défis que la pandémie de COVID-19 nous a posés, ainsi qu’à nos partenaires, notre réseau est resté fort et nous avons pu accompagner chacun de nos clients dans cette crise.

 

 

4. Accompagnement des installateurs

Nous veillons à ce que nos clients et techniciens de service soient en possession de tous les moyens, outils, conseils et services que nous développons.

Nous sommes convaincus que la qualité de pose, de mise en service et d’entretien d’une PAC passe par le prisme essentiel de la formation. Ainsi, nous proposons de très nombreuses sessions de formation au sein de nos 54 centres implantés eu Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Nous avons d’ailleurs mesuré une augmentation exponentielle des formations en ligne en 2020, soutenue par les périodes de confinement et de télétravail. De fait, nous nous dirigeons de plus en plus vers des sessions de formation hybrides, avec une partie dispensée en ligne, puis une seconde renforcée par des ateliers sur site. En 2020, le nombre de stagiaires en ligne a quadruplé, tandis qu’en 2021 les participants aux formations en salle ont été plus nombreux. Au total, qu’il s’agisse de stagiaires à avoir participé à des sessions en ligne ou de stagiaires à s’être déplacés sur site, leur nombre a doublé en 2020 par rapport aux années précédentes.

A l’issue des formations, des cours de remise à niveau sont proposés. Notre plateforme d’assistance en ligne « Stand-by-Me » et l’application e-Care soutiennent nos techniciens de service dans tous les aspects du travail qu’ils doivent accomplir.

Daikin Europe est présent sur l’ensemble du territoire EMEA avec des centres de R&D, des sites de production, des entités commerciales, et des centres de formation dans de très nombreux pays de ce périmètre. Nous sommes particulièrement fiers d’accompagner tous nos clients dans l’acquisition de technologies éco-énergétiques sûres, saines et participant à la décarbonation du marché du chauffage.

 

 

1Données sur les ventes de pompes à chaleur hydroniques 2011-2020, source EHPA et Daikin Europe

2Daikin Altherma 3 H HT: Daikin Altherma 3 H HT | Daikin

3Commission européenne – Questions et Réponses, consultées le 25 octobre 2021 : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/qanda_20_24

4Etat de l’Union – Pénétration des systèmes de chauffage et refroidissement renouvelables, consultée le 25 octobre 2021 : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/qanda_20_1598

5Le paquet « Fit for 55 » du Green Deal Européen, consulté le 25 octobre 2021 : https://www.europarl.europa.eu/legislative-train/theme-a-european-green-deal/package-fit-for-55

6 https://www.daikin.fr/fr_fr/communiques-de-presse/communique-de-presse-2020-centre-dev-europeen.html

 

Article sur le même sujet