Confort et tranquillité.jpg

Qualité de l'air intérieur

Grâce au développement et à l’intégration de technologies de pointe et de prestations de service sur mesure, Daikin a toujours eu pour ambition d’améliorer en permanence la qualité de vie de ses utilisateurs.

 

Audits QAI

Un audit QAI est un état des lieux des installations d’un site. Il permet de détecter les anomalies notables (entrée d’air polluée, réseaux aérauliques défectueux, etc.). Sur la base des conclusions des relevés terrain, DAIKIN est en mesure de vous proposer des travaux d’améliorations. En tant qu'expert technique dans son domaine, DAIKIN travaille en étroite collaboration avec les Maîtres d’Ouvrage, Bureaux d’Etudes, installateurs et exploitants pour évaluer l'état des systèmes CVC en place.

Stations de mesure QAI

La station de mesure est un outil qui permet le monitoring en temps réel de la température, l’hygrométrie et la teneur en CO2 de l’air ambiant. DAIKIN vous propose la mise en place d’un suivi de la qualité de l’air intérieur et à l’issue de la période de mesure, de rédiger un rapport d’analyses de la QAI afin de vous soumettre des propositions d’amélioration.

 

Filtration et optimisation

La mise en place d’une chaîne de filtration vise à réduire au maximum les effets des sources de pollution susceptibles de nuire à la qualité de l’air ambiant. L’optimisation est un processus qui est basé sur une analyse des chaînes de filtration des installations existantes et qui permet de détecter les gisements d’améliorations de la qualité de l’air, voire de faire des économies d’énergie.

 

Nettoyage et décontamination

Le nettoyage est une solution d’entretien des réseaux aérauliques adaptés aux secteurs tertiaire, hôtelier, industriel, logistique, commercial et au domaine de la santé.

La décontamination est une solution de désinfection des réseaux de gaines adaptée aux espaces de bureaux et locaux techniques.

 

Lampes UV

Le principe de la solution de désinfection DAIKIN Lampe UV-C est la mise en place d’un module additionnel au cœur même des centrales de traitement de l’air ou l’intégrer au niveau de la gaine de soufflage. De cette façon, un maximum de micro-organismes nocifs sont soumis à une longueur d’onde spécifique et à laquelle ils sont sensibles.